fbpx

2ème prix du concours Silver Valley pour Emotivi

Le 2 juin 2022 a eu lieu la remise des #PrixSilverValley au sein des locaux de La Mutuelle Générale à Paris.
Et ... Le 2e prix de la catégorie #MedicoSocial et #Sanitaire est remis à #Emotivi ! 👏
Bravo à #Loveiscare qui a eu le 1er prix !

Emotivi au Salon Sud Séniors Côte d'Azur à Cagnes sur Mer

Nous serons présents au Salon Sud Séniors Côte d'Azur qui aura lieu ce week-end, 11 et 12 juin à l'Hippodrome de Cagnes sur Mer.

👉 Venez tester notre solution en direct, et bénéficiez pour toute souscription de 2 mois d'abonnement offerts !
▶️ Entrée gratuite

De Mémé Lou émerveillée à Nice aux capteurs intelligents de St-Raphaël

De Mémé Lou émerveillée à Nice aux capteurs intelligents de St-Raphaël

« Voilà ma star ! » Mémé Lou s'émerveille chaque fois que sa fille Dominique Anastasie apparaît, comme par enchantement, sur l'écran de télévision, dans la chambre de son Ehpad. Elle est à la Croix-Rouge russe à Nice depuis un an, à cause de troubles cognitifs, qui ne l'em-pêchent cependant pas de se sou-venir par coeur du numéro de téléphone de sa fille. Elle va fêter ses 96 ans avec le sourire.
Grâce au système Emotivi, Dominique Anastasie prend le contrôle de la télévision depuis son télé-phone portable. C'est pratique pour cette infirmière libérale, par monts et par vaux, qui fait des gardes de 12 heures. Elle pourrait aussi se connecter depuis un ordinateur ou une tablette.

« Notre moment à nous »
« On a choisi le décrochage automatique. Ma mère n'a rien à faire. Quand j'entre en contact, cela coupe son programme télé qu'elle était en train de regarder. Dès que je raccroche, elle le retrouve. C'est devenu un rituel tous les soirs entre 20 et 21 heures. C'est notre moment à nous. »
Un créneau horaire qui leur convient à toutes les deux. Mais elles auraient pu en choisir un autre, parmi ceux proposés par l'Ehpad.
« J'ai toujours été une couche-tard », dit en riant Marie-Louise Henry. Malgré la Covid, elle a ainsi gardé le contact avec ses deux petits-enfants et deux arrière-petits-enfants, Raphaël et Aimy.
« Je remercie le ciel d'avoir trouvé cet Ehpad », se réjouit Dominique Anastasie. C'est le seul établissement labellisé « humanitude » en Provence-Alpes-Côte d'Azur. La directrice Fanny Bihoreau en est très fière. À la tête d'Emotivi, start-up basée à Sophia-Antipolis, il y a Emmanuel Castellani. « Mon histoire est née de mon grand-père, qui a passé 4 ans en Ehpad. J'ai 42 ans. Il est décédé il y a 2 ans. Il avait juste une télé en face de lui. Une fois entre ces quatre murs, c'est difficile pour la personne âgée. Et c'est un vrai défi pour les familles que de gérer le vieillissement. »
Emotivi est une solution de visioconférence simplifiée pour les personnes âgées en rupture technologique. Elle permet de lutter contre l'isolement affectif des seniors au travers de leur télévision, reliée à un boîtier, qui la pilote complètement. Si elle est éteinte, la famille peut l'allumer. « Aujourd'hui, on a 250 installations : 180 chez des particuliers soit à domicile, soit dans un Ehpad, et on en a 70, financées par le Département 06, directement dans les Ehpad. Et cela progresse. L'abonnement coûte 30 euros par mois TTC pour un particulier. On est agréé service à la personne, du coup si elle est égligible, elle peur récupérer 50 % de crédits d'impôts. Tout est sur notre site internet, emotivi.fr»
Véronique Grosjean vit dans les Hautes-Alpes, et sa mère Chantal est à Antibes, dans son domicile, qu'elle ne veut pas quitter malgré ses 86 ans et un AVC qui perturbe sa mobilité.
Emotivi rassure Véronique Grosjean, car la distance l'empêche de rendre visite facilement à sa mère, même si elle le fait régulièrement. « Je peux lui montrer la neige, les montagnes sur la télé... » Tous les mercredis, Chantal voit aussi en visioconférence sa petite-fille et son arrière-petit-fils. « Avec Emotivi, ma mère a moins le sentiment de solitude, d'autant qu'elle vit dans un appartement au quatrième étage sans ascenseur. La femme de mé-nage vient deux fois par semaine. Moi, je lui fais les courses par "drive" qui lui sont livrées. »
Chantal a aussi une montre qui déclenche automatiquement l'alarme si elle tombe. La chute signifie, en général, le transfert vers une institution. Mais bientôt une intelligence artificielle prédira cette chute et l'empêchera.

Des capteurs pour déceler les faiblesses
Ramzi Larbi, directeur général de Creative specific software (C2S), basée à Saint-Raphaël, compte commercialiser en 2023 une nouvelle génération de capteurs, basés sur l'image, à installer au domicile ou dans la chambre d'un Ehpad. La fonc¬tion première de ces caméras est de détecter si la personne est au sol et de donner l'alerte, mais leurs fonctions sont en train d'évoluer. L'intelligence artificielle va apprendre le rythme de vie de la personne, pour déceler toute faiblesse qui apparaîtrait et avertir avant le drame. « Elle pourra ainsi prédire les chutes à 80 % dans les 48 heures », explique le P.D.G.
« Les capteurs vont enregistrer, analyser, surveiller la vitesse de marche, le temps de sommeil, la cambrure de la personne... Au bout d'une dizaine de jours, ils vont comparer ce qu'ils ont appris avec le réel et alerter si ces paramètres évoluent dangereusement » Par exemple, un mauvais sommeil augmente le risque de tomber.

La santé connectée
Emotivi - encore elle ! - se penche à présent sur la téléconsultation médicale. « Elle n'est pas encore finalisée, mais elle permettrait au médecin d'appeler directement la personne âgée sur sa télé », annonce Emmanuel Castellani. Une innovation qui sera facilitée par d'autres appareils en cours de création. Comme celui inventé par Mohamed Khalifa.
La santé connectée, c'est l'univers de ce P.-D.G., à la tête de la société Tecmoled (www.tecmo-led.com). Mohamed Khalifa se partage entre Meyreuil (Bouches-du-Rhône), où se trouve le siège de l'entreprise, et un bureau dans  la Maison du numérique et de l'in­novation à Toulon. Il veut libérer les personnes âgées de l'anxiété, en allégeant certaines contrain­tes. Fini le thermomètre et l'oxy­mètre encombrants.

Son invention réunira dans un boî­tier, sous forme de patch connecté sans fil de deux centimètres par trois, ces deux appareils. En fait, il sera capable de mesurer le taux d'oxygène, la température, le rythme cardiaque et le rythme respiratoire. L'intelligence artifi­cielle sera logée dans une puce d'un centimètre par un centimètre. Le patch fabriqué à Cuers (Var), sera en vente pour un usage civil, d'ici la fin de l'année 2022. Par la suite, il mesurera aussi la tension. Et tout ça sans fil.

« Il se pose sur la peau grâce à un autocllant, au niveau d'une artère, et utilise la tehnologie de l'optoélectronique, pour mesurer un signal photopléthysmographie (PPG), explique l'inventeur. Les paramètres vitaux ainsi mesurés sont direc­tement envoyés sur un ap­pareil nu­mérique, comme un téléphone portable. »

La personne peut porter ce patch ultraléger en permanence. Moha­med Khalifa l'expérimente même en le posant sur une artère du front et en dormant avec.

Une commande vocale adaptée aux seniors
Les commandes vocales se déve­loppent pour les seniors. « Bon­jour Henry » est une start-up à Montpellier, mais c'est aussi un assistant vocal spécialement conçu pour les personnes âgées. Elles peuvent le faire installer gra­tuitement sur les tablettes et les smartphones, par leurs familles ou du personnel. Une fois en place, l'IA répond à la demande du senior : Bonjour Henry allume la télé... appelle ma petite-fille en ca­méra... éteint la lumière, etc. Elles sont différentes de celles propo­sées par les Gafams (Google et autres...) car elles sont simples d'utilisation et s'adaptent à la dé­formation de la voix.

La personne âgée n'a rien à faire, si ce n'est commander « Henry ». Ceci étant, les seniors sont loin de se désintéresser aux nouvel­les technologies. La preuve avec Old-Up. Cette association natio­nale, dont une antenne se déve­loppe sur Toulon, a entre autres pour vocation de « lever les obsta­cles au maintien de cette génération dans une aire active et intégrée. » Et cela passe par une maîtrise mi­nimum d'une tablette ou d'un té­léphone portable. Ne serait-ce que pour s'acheter un billet de train. Sophie Le Norcy, à la tète de l'an­tenne Old-Up Toulon, a bien l'in­tention de suivre le mouvement de sa grande soeur nationale, c'est-à-dire distribuer des tablettes et donner la formation nécessaire aux personnes qui en ont besoin, afin de les maintenir dans la vie pratique. C'est pour bientôt. Du haut de ses 80 ans, elle maî­trise complètement les tablettes et téléphones.

Et elle n'est pas la seule. Ses amis du troisième âge, qui participent à des groupes de réflexion au­tour de thèmes variés, sont aussi « connectés ».

Article paru dans Nice-Matin le dimanche 13 février 2022, disponible pour les abonnés en cliquant sur le lien suivant : https://abonnes.nicematin.com/paper/read/nicematin/nice/2022-02-13

Les acteurs de la Silver Economy font performer leur filière

L'événement* organisé le 14 octobre par la CCI Nice Côte d'Azur, la Ville de Nice, la Métropole Nice Côte d'Azur et Provence-Alpes-Agglomération et leurs partenaires a permis aux entreprises du secteur d'échanger sur les thématiques liées à la Silver Economia. Bilan. La prévention de la perte d'autonomie, le maintien à domicile, le parcours de soins... telles ont été les thématiques abordées lors de l'événement qui a réuni près de 100 participants: entreprises, seniors, acteurs de l'écosystème Santé et Silver Economie... Il a permis le développement de business transfrontalier entre la France et l'Italie mais également aux entreprises de rencontrer des seniors et de développer les courants d'affaires. 

Un concours de pitch a récompensé deux entreprises exposantes. Les lauréats ont reçu chacun un « pack visibilité» incluant stand clé en main et entrées visiteurs sur des salons locaux afin de développer leur business. L'entreprise azuréenne Emotivi - qui propose un service simplifié de visioconférence et messages sur la télévision des personnes d’âge mûr - a été récompensée par le prix du jury des seniors. « C'est le premier prix que nous remportons et ce qui a été génial c'est d'avoir été élus par le jury des seniors. Cela montre qu'il y a un vrai besoin et cela donne de la crédibilité à notre approche. C'est très important pour nous de participer à ce type d'événement cela permet de créer du lien avec les différents acteurs, et faire connaître notre produit. Nous avons eu de belles retombées grâce à cet événement et avons même constaté une augmentation des ventes ce jour-là» témoigne Emmanuel Castellani, dirigeant d'Emotivi.

L'entreprise italienne Acoesis a-elle emporté le prix du jury des professionnels.« Nous proposons une paire de lunettes qui rend toute source d'information qui n'est pas en axe avec le regard, “flou" d'un point de vue acoustique. Le produit est destiné aux personnes qui vivent dans des environnements bruyants ou qui commencent à avoir de légers problèmes d'audition » explique Luca Brayda, dirigeant de Acoesis. « Les questions du jury ont été pertinentes et nous ont aidées à comprendre comment nous pourrions nous développer en France. Notre objectif maintenant c'est d'exploiter au mieux les deux rencontres BtoB et BtoC qui font partie du pack visibilité ». "

* Cet évènement a été organisé dans le cadre des projets européens Prosol Senior et Clip E-Santé, financés dans le cadre du programme Interreg France Italie Alcotra 2014-2020

> Contact : Julie Thuet - Chargée d'animation Silver Eco et Santé
Tél. 04 93 75 20 - juliethoet©cote-azurcci.fr

Source : article paru dans le magazine Azur Entreprises | N° 134 | Octobre-Novembre-Décembre 2021 page 23

emotivi au CES 2022

La télé connectée d'Emotivi teste le marché américain

Emmanuel Castellani est un habitué du CES pour y avoir déjà participé à deux reprises en tant que cofondateur d’Emotivi qui a vu le jour à Sophia Antipolis il y a quatre ans.

Le voilà de retour, hors délégation de la Région Sud, après une édition 2020 peu intéressante car 100% digitale. "Cette année, il y a beaucoup moins de monde, il y a de nombreux stands vides mais les contacts sont qualifiés et finalement, ce n’est pas plus mal", analyse-t-il.

Outre la visibilité, le startupper est venu présenter au marché américain son boîtier qui, installé sur une télévision, permet de rompre l’isolement des seniors. La télé reçoit alors messages, photos, visioconférences, le tout automatisé, sans intervention de la personne âgée

Et la startup qui a levé 440k€ en fin d’année pour industrialiser la production de sa solution a reçu un excellent accueil. "Les gens qui passent sur notre stand sont fans mais il nous faut développer un produit spécifique au marché américain, revoir notre approche BtoB en nous adressant directement aux assurances, reprend Emmanuel Castellani qui a déposé un brevet européen et américain pour son innovation. Il y a une vraie demande et nous avons une histoire à écrire. Mais pour l’instant, notre taille est trop petite et nous reviendrons l’année prochaine!»

Vous pouvez lire l'article complet sur le site de Nice Matin : https://www.nicematin.com/economie/nos-startups-misent-et-gagnent-au-ces-de-las-vegas-738276

services a la personneEmotivi vous accompagne

Retrouvez toutes les informations sur le crédit d’impôts en cliquant sur ce lien :
www.servicesalapersonne.gouv.fr

Adresse

LA.TEAM - Emotivi
« Le Thélème »
1501, route des Dolines
06560 Valbonne

Pour les professionnels

pro@emotivi.fr
Tél. : 04 23 36 03 14
Du lundi au vendredi
Horaires : 9h - 18h

Contact commercial

contact@emotivi.fr
Tél. : 04 93 33 38 87
Du lundi au vendredi
Horaires : 9h - 18h

Contact technique

support@emotivi.fr 
Tél. : 07 54 35 47 03
Du lundi au vendredi
Horaires : 9h - 18h

Image
Image
Image